Le partage

Le partage n’est pas quelque chose de vraiment instinctif chez votre enfant et d’ailleurs, vous le remarquerez vite.

Mais mettons nous à sa place 2 minutes:
Vous êtes chez le médecin, dans la salle d’attente, en train de lire un article passionnant sur la rupture imminente de Georges Clooney et de sa femme quand une dame vous arrache le magazine des mains, vous n’étiez même pas rendu à la moitié de l’article. ….Quelle est votre réaction ?
Sur cet entrefait, le médecin arrive, vous enguirlande de ne pas prêter et donne raison à la voleuse de news……Votre réaction ?

Et oui, quand nous nous mettons à la place de l’enfant, notre regard change.

De plus, vers 2 ans, l’enfant a conscience de son corps mais pense encore que ce qui lui appartient ou ce qui lui plait est un prolongement de lui-même, c’est donc d’autant plus difficile !
Alors, ne le forcez pas à prêter sa voiture préférée à son cousin. Laissez-lui le temps, vous pouvez l’encourager en lui montrant l’exemple mais surtout, ne le forcez pas.
Remerciez-le quand il prête quelque chose car ce n’est pas inné chez lui, il verra que cet acte fait plaisir et recommencera ainsi plus facilement. La notion de partage met du temps à se mettre en place.
Le meilleur moyen de lui expliquer cette notion de partage est encore de lui montrer l’exemple. Allez, on partage cette glace au chocolat:)

P.S : Pour Georges et sa femme, malheureusement, pas d’orage en vue !

4 réponses sur “Le partage”

  1. Merci pour ce super article! Tout y est résumé en fait.
    Même si l’on souhaite évidemment le meilleur pour notre enfant, nous n’avons pas toujours toutes les clefs pour y arriver instinctivement… alors de tels exemples nous aident de manière très simple et concrète!bravo!

  2. J’ai 2 petites jumelles de 7 mois. Elles commencent à convoiter l’objet qui est entre les mains de l’autre. Faut il tout acheter en double afin de ne pas créer de jalousie, ou préférer la diversité des jouets ?

  3. Question difficile, vos jumelles ne veulent pas vraiment le jeu de l’autre, mais elles veulent ressentir le plaisir qu’à l’autre à avoir cet objet. Vous verrez d’ailleurs, si l’une prend le jeu de l’autre, elle s’en désintéressera très vite. Vous pouvez donc, dans ce cas là, proposez un autre jouet ou de faire autre chose. Quand elles seront plus grandes, avoir quelques jeux en double leur permettra ( et vous aussi) de jouer sereinement et d’explorer le jeu sans que l’autre vienne le piquer. Le partage, cela s’explique et cela s’apprend, mais ça met un peu de temps 🙂

  4. Le chanceux dans l’histoire, c’est plutôt Georges Clooney qui a épousé une femme magnifique et surtout brillante ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.