Déménager avec un enfant

« Partir un jour, sans retour » (oui pour la musique dans la tête, c’est cadeau) 

Les déménagements sont sources de stress. Un bonheur à venir mais un grand stress aussi.  

Alors, déménager avec un enfant, ça se prépare.

Que se passe t'il lors de ce remue-ménage pour l'enfant ?

Tout d’abord, il faut dire que, pour un enfant, un déménagement est stressant en raison de toutes les inconnues qu’il y a pour lui dans ce nouveau projet. Et si, pour vous, les raisons de ce changement sont claires, nul doute, que, pour lui, elles restent floues. 
Pourquoi d’abord quitter ce lieu qu’il aime tant ? Est-ce que c’est parce que le ventre de maman s’arrondit ? Sa poupée va venir aussi ? Où va être son lit ? Et va-t-il trouver la chambre de papa et maman à 3h du matin et nounou ? Va-t-elle déménagé ? 
Comment faire alors pour le rassurer et préparer au mieux votre enfant ? 

Que faire lors du déménagement ?

Tout d’abord, parlez-lui du déménagement quand les changements sont concrets, par exemple quand il commence à y avoir des cartons un peu partout. Pas besoin de l’emmener visiter toutes les maisons avec Stéphane Plaza 1 an avant. 
Son cerveau est trop immature et une nouvelle maison, c’est très abstrait pour lui. Donc, rien ne presse et, une fois que la date approche, expliquez-lui les choses, les raisons de ce départ, écoutez ses questions et si possible, passez devant la nouvelle maison. 
Vous pouvez aussi faire des jeux de déménagements avec sa maison de poupée, ou en mettant des mini-cartons sur son petit camion et les emmener ailleurs. Transportez les jeux comme les déménageurs le feront.
Faites aussi un carton avec ses jouets préférés et marquez le prénom de votre enfant dessus, dessinez-le avec lui, et, ce carton sera le premier qu’il verra dans la nouvelle maison. Il comprendra ainsi mieux la permanence de ces objets préférés dans ce nouveau lieu. Il est primordial d’avoir des objets qui le rassurent dans un nouvel environnement pour qu’il se sente en sécurité.

Et le jour J ?

Le jour J, il sera d’ailleurs important que l’aménagement de se chambre soit votre priorité, qu’il puisse y retrouver son lit, ses jouets et ce fameux carton. 
Le jour J, organisez-vous pour que votre enfant soit gardé, qu’il soit loin de ce stress, de ce remue-ménage et des meubles qui bougent. Déposez-le auprès de gens qu’il connait bien, expliquez-lui  le déroulé de sa journée et de la votre.

Arrivé là-bas, en tout premier lieu, prenez le temps de lui faire visiter la maison. Il perd ses repères habituels en changeant de maison. Les pièces, le paysage, les odeurs et les objets ne sont plus les mêmes. Les ombres de la nuit non plus, alors on visite, on passe un peu de temps dans la chambre, on prend le temps de faire le tour du propriétaire, de lui montrer où l’on dort tous et on essaye, au maximum de garder ses routines.

Et dans la nouvelle maison ?

Ensuite, ne perdez pas de vue que ses repères principaux, c’est vous ! Vous êtes son port d’attache, celui vers qui il se tourne pour savoir que tout va bien. Alors accordez-lui ce temps de réassurance auprès de vous, il va peut-être être chamboulé pendant plusieurs semaines par tout cela, comme vous non ? Prenez le temps d’accueillir ses émotions et de répondre à ses questions en premier lieu, avant d’avoir installé le nouveau tapis. 

Et n’oubliez pas, vos enfants sont des éponges, donc, plus vous aurez anticipé et organisé le déménagement en amont, moins vous serez stressés. Il a besoin de sentir que vous ne perdez pas pied. N’oubliez pas, en sommes, que vous êtes pour lui le capitaine et le capitaine garde le cap en toutes circonstances non ?