Parler à son bébé

Quoi ? Babel ne peut pas nous apprendre à communiquer avec notre bébé ?

Ça nous servirait pourtant plus que de parler l’indonésien !

A sa naissance, votre bébé et vous n’êtes pas sur le même canal et il va vous falloir accepter ce temps de l’incompréhension et du chemin vers l’autre. Votre bébé est alors comme un correspondant étranger qui déboule dans un monde qu’il ne connait pas. Il a perdu ses repères et vous ne savez pas trop comment tout lui expliquer.

Il va vous falloir un peu de temps pour faire connaissance, cela ne va pas être immédiat. Petit à petit, vous allez savoir que cette petite main qu’il va frotter sur son oreille signifie qu’il est fatigué, que ces sourcils froncés veulent dire : « Papa, mon bib c’est maintenant ! ».

Pour votre enfant, tout est langage. Ce qu’il perçoit de vos émotions, votre ton, vos moments de bonheur, vos moments de fatigues, il perçoit cela et essaye d’y mettre un sens. C’est pourquoi il est important de poser des mots dessus. Vous devez lui dire ce qui se passe pour vous.

Difficile vous me direz, déjà parce qu’on se dit qu’ils ne comprennent pas et que, niveau réponse du tac au tac c’est plus sympa de parler avec ses copines.

Pourtant, regardez-le, regardez le gazouiller quand vous prenez le temps de lui parler, regardez la faculté qu’il a à ne pas vous couper la parole, et surtout, regardez le s’apaiser grâce à vos mots. Il comprend déjà tellement de choses.

De plus, un enfant reste en « vigilance » s’il sent que son papa et sa maman ne vont pas bien. Il va alors avoir du mal à se « séparer » d’eux, lors de l’arrivée à la crèche ou lors du coucher par exemple.

Il se dit que c’est à cause de lui si maman est triste, car il a dessiné sur le mur ou qu’il aurait vraiment dû faire un effort et zapper le biberon de 3h cette nuit…Alors, mettez des mots sur vos maux pour le rassurer. Parlez lui le plus naturellement possible, s’il ne comprend pas tous les mots, l’émotion de votre voix ne lui échappera pas elle. Et n’oubliez pas que les mots que vous allez lui dire le construiront, lui feront comprendre le monde dans lequel il vit, lui donneront les armes pour devenir un être capable de mettre des mots sur ses émotions.

Si c’est difficile pour vous, si vous n’arrivez pas à lui parler, vous pouvez aussi faire une « pause », lui expliquer que vous avez besoin de prendre soin de vous pour prendre ensuite soin de lui. Passez le relais à l’autre parent, votre enfant ne vous en voudra pas du tout

N’ayez pas peur de lui raconter sa venue au monde, la grossesse, les moments qui ont pu être difficile depuis sa naissance (maladie, hospitalisation…), car si vous l’avez vécu ainsi, si ces moments étaient douloureux pour vous, n’oubliez pas qu’il était là aussi !

Et si besoin d’aide, n’hésitez pas ! Être parent c’est un apprentissage avant tout et même si vous avez la force en vous, parfois ce n’est pas si simple.

Et n’oubliez pas, vous êtes le parfait parent pour votre enfant ! Le lui sait, il n’y a qu’à regarder ce regard d’amour qu’il vous lance 😊

 

4 réponses sur “Parler à son bébé”

  1. Oh, merci, c’est adorable et j’essaye en effet, de vous faire comprendre qu’au fond de vous, vous avez les solutions, je suis juste celle qui vous aide à les voir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.