Maria Montessori et les neurosciences

Aujourd’hui, les neurosciences confirment ce que Maria Montessori disait il y a plus d’une centaine d’années. On sait en effet que 4 facteurs facilitent l’apprentissage : l’attention, le mouvement, le test et la consolidation des acquis. Dans l’éducation qu’elle propose, l’enfant doit observer l’environnement qui l’entoure pour apprendre, se mettre en mouvement pour que son corps absorbe les choses, faire des erreurs pour pouvoir lui-même les corriger et toujours recommencer et se tester pour que la chose soit bien intégrée.

De plus, il a été prouvé que les neurones miroirs, qui se trouvent dans le lobe frontal, aident à absorber l’information de l’environnement à travers les sens, Maria Montessori l’avait compris bien avant les autres en créant sa méthode scientifique.

Bref, une grande précurseuse cette Maria……dommage qu’elle ne soit  » à la mode » que maintenant en France

 

8 réponses sur “Maria Montessori et les neurosciences”

  1. On voit « Montessori » partout mais attention , trés peu de choses le sont vraiment, le mieux est de lire ses livres non ?

  2. Vous pouvez en effet lire  » L’enfant » et ensuite « L’esprit absorbant » , vous comprendrez ainsi sa philosophie et sa pédagogie, après à vous de vous faire votre avis 🙂 Bonne lecture

  3. Mais quel dommage que les écoles Montessori soient si cheres, j’ai lu l’histoire de Maria Montessori, ce n’était en plus pas du tout son but, c’est à l’encontre de ses principes

  4. En effet, la première Casa Dei Bambini créee par Maria Montessori était dans les quartiers pauvres de Rome. Sa philosophie est pour tous, à nous de l’adapter à la maison 🙂

  5. Maria Montessori avait observé de l’extérieur ce que les neurosciences prouvent aujourd’hui de l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.