Nous sommes conscients que l’enfant établit au cours de ses premières années les bases de son équilibre mental et de sa future personnalité d’adulte.

C’est pourquoi nous pouvons proposer à l’enfant des ateliers qui lui permettront de s’épanouir physiquement, psychologiquement, affectivement et intellectuellement.
Attention, ils n’ont pas pour but d’apprendre……L’enfant va y trouver du plaisir, il va les réaliser volontairement et va reçevoir de l’adulte présent une attention particulière, un regard sécurisant, favorisant ainsi les interactions.

IL est primordial de partir de l’observation que l’on va pouvoir faire de l’ enfant, de ce qu’il nous montre, d’évaluer ses besoins et d’ainsi proposer des activités qu’il lui correspondent à ce moment là. C’est une adaptation juste à son besoin immédiat dans un domaine qu’il privilégie plus particulièrement à ce moment là (manipulation, motricité, construction…) .

Principales étapes de développement et de besoins de l’enfant:

De 1 à 6 mois, l’enfant aime les couleurs, le mouvement, toucher, écouter, sucer…
A partir de 2 mois, les chutes de tissus de différentes matières vont lui permettre d’affiner la précision de son geste, d’ajuster sa pince fine. Proposez des poids et des couleurs différentes. Petite idée : un volant de badminton.
Ne craignez pas de lui proposer les objets plusieurs fois , il apprendra par la répétition. Les jeux deviendront pour lui des repères aussi.
Vers 3 ou 4 mois, il va commencer à tout mettre à la bouche, à vous donc de faire attention à ce que vous lui proposer. Par exemple des anneaux en plastique ou des anneaux de rideaux non vernis. Il pourra ainsi les mettre à la bouche sans danger et « travailler » sa coordination bucco-manuelle,

De 6 mois à 1 an : préhension et relâchement volontaire, position assise….
Votre enfant commence à se déplacer, à rouler, proposez-lui des balles ou des petites voitures. Il va pouvoir aller les chercher.
Pensez à ne pas mettre trop de jeux cela pourrait entraver ses déplacements.
De 1 an à 2 ans : préhension et relâchement précis. Il aime transvaser, enlever, remettre, empiler, tirer, lancer…

Il va aussi rentrer dans une période où il pourra faire dix fois la même chose pour comprendre le tenant et l’aboutissant.
Proposez lui des contenants qu’il pourra remplir et vider à volonté, seaux, corbeilles, boites et pour mettre dedans, les bouchons de grosses bouteilles de lait ou de petits pots.

De 2 ans à 4 ans : l’enfant aime les activités manuelles, sensorielles, il continue à tranvaser, rassembler, vider, remplir.
Il va aussi faire faire à l’objet ce qu’il fait lui, par exemple faire glisser son doudou sur le toboggan du parc.
Il va aussi petit à petit imiter l’autre, on entre ainsi dans le jeu symbolique, jouer à la dînette, faire la vaisselle…..

Il veut découvrir, apprendre, sentir, goûter, percevoir et être en interaction avec les autres..Il imite les personnes qu’il voit le plus : vous !

La motricité

La motricité n’est pas traitée en tant qu’activité car elle est constante , tout au long de la journée !
L’activité motrice est fondamentale pour le développement aussi bien moteur, sensoriel, psychologique et la socialisation.
Prendre conscience de son corps, de l’espace, de son corps dans l’espace, s’orienter.
Développer les capacités musculaires, l’adresse, l’agilité, l’équilibre,son imaginaire et aussi décharger les pulsions, les émotions.
L’enfant se construit dans le mouvement, alors laissez-le bouger !

« L’enfant joue sa vie. Il ne joue pas pour apprendre mais apprend parce qu’il joue. »

Jean Epstein, psychosociologue.