Le choix du prénom

Difficile d’ignorer l’importance de ce choix : en général, peu après l’annonce de l’arrivée d’un enfant à vos proches vient la redondante question : « Et le prénom, vous avez une idée ? »
Cette question va revenir pendant 9 mois, jusqu’à l’arrivée du bébé.
Difficile exercice aussi, si l’on y réfléchit, ce petit bout sera la première chose que vous nommerez depuis votre naissance, à part, peut-être, votre petit poisson rouge !
Et oui, il y a des codes, une table est une table, un bateau, un bateau et cela n’est pas de notre fait. Et là, tout à coup, on va devoir choisir, pour ce petit être, un prénom qui le suivra toute sa vie, pas anodin comme choix !
Pendant longtemps, en France, le choix du prénom était légiféré, seuls ceux du calendrier ou de l’histoire ancienne étaient permis. Maintenant, tout est accepté si cela n’est pas contraire à l’intérêt de l’enfant, par exemple Babar a été interdit !
Ce choix n’est pas facile et est souvent sentimental, relié à quelque chose de positif pour vous, à une religion, à une tradition familiale, à un acteur que vous aimez bien…
Un prénom a souvent une histoire, tradition, religion et l’enfant aimera la connaître.
Ce choix fera aussi de votre enfant un individu à part entière, avec son identité propre !
Dans certaines régions d’Asie, comme la Mongolie, on attend que l’enfant ait 1 ou 2 ans avant de choisir son prénom. Pourquoi ? Pour repousser les démons, responsables de la mort des nouveau-nés. On choisit alors un prénom à connotation négative : gros nez, visage laid, petit vomi, puis vers 1 ou 2 ans, on lui donnera ce qui lui correspondra le plus, pendant toute sa vie.
Alors, conformisme, créativité, originalité, pensez d’abord à lui, un prénom trop excentrique pour lui pourra plus tard être source de moqueries, pensez-y !

5 réponses sur “Le choix du prénom”

  1. oh oui!!! c’est clair que c’est vraiment une grosse responsabilité de donner un prénom pour une vie… se faire plaisir sans penser qu’à soi, lui donner un sens, qui est important pour nous mais qui n’aura pas d’importance pour lui, ne pas lui faire porter un lourd tribut comme un héritage familial (prénom d’un oncle décédé par exemple). quand j’étais enceinte et que je pensais à un prénom, je l’imaginais le portant bébé, enfant , ado, adulte, grand-père, le prononcer doucement, en rouspètant… bref de belles prises de tête mais pour l’instant, au final aucun regret sur le prénom de mes enfants!!! gwénaëlle

  2. La fille d’une femme politique assez en vue s’appelle Térébenthine, comme quoi, je vous jure, les gens trouvent ça drôles mais ne pensent pas tj à leurs enfants………..

  3. Il y a qd meme des gens qui vont chercher loin, il y a de plus en plus de prénom inventé ou c’est moi qui suis folle, j’ai entendu Zoliane à la crèche……..

  4. Il y a qd meme des gens qui vont chercher loin, il y a de plus en plus de prénom inventé ou c’est moi qui suis folle, j’ai entendu Zoliane à la crèche……..

  5. J’aime bien tous les nouveaux prénoms, ça change un peu, ma fille s’appelle Naoline, au moins il y en a pas d’autre au parc!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.