Au début de sa vie, vous avez donné une tétine à votre enfant, pour répondre à un besoin de succion très présent chez le nouveau-né (c’est un réflexe inné). Tout d’abord, la succion sécrète une hormone de détente et de plaisir qui est l’endorphine, difficile donc pour lui de s’en passer du jour au lendemain ! Au fur et à mesure, elle a répondu à un autre besoin, elle est devenue un objet qui l’aidait à se séparer de vous, ce qu’on nomme, comme le doudou, un objet transitionnel. Elle l’aide à se calmer, se remettre d’une chute, à s’endormir tout seul comme un grand. Attention à la tétine « sourdine » pour faire stopper les pleurs, rien de mieux que vos bras pour cela !
Il a bientôt 3 ans et il est toujours accroc, comment faire et surtout, est-ce grave ? Non, rien de grave à cela, mais ne supprimez pas la tétine du jour au lendemain et surtout, faites-le avec lui, par étape, et après l’avoir observé.
Ne choisissez pas une période ou il va avoir besoin d’être rassuré, comme à la naissance de votre deuxième enfant, ou lors d’un déménagement. En revanche, vous pouvez lui demander de la laisser dans son lit en lui expliquant qu’il la retrouvera au moment de s’endormir ; ou alors, quand vous allez au parc, proposez-lui de la laisser dans votre sac ou dans sa poche. Dites-lui toujours où elle est, il saura ainsi où il peut la trouver s’il en ressent le besoin.