La diversification alimentaire

Tout d’abord, cette étape doit être faite avec l’appui et les conseils de votre pédiatre.
Il est normal de vouloir lui faire manger autre chose que du lait mais des conseils sont toujours bons à prendre !
Il y a de plus en plus d’allergies alimentaires qui seraient dues à une diversification trop précoce. 6 mois semble être un bon âge pour commencer, avant votre enfant n’a pas besoin d’autre chose que du lait, alors tenez bon devant tata Monique qui veut absolument lui faire goûter sa purée de courgette du jardin à 4 mois !
Voici quelques petits trucs pour que votre enfant connaisse des textures, des couleurs et des goûts différents :
Commencez par quelques cuillérées par jour du même aliment, en cas d’allergies ou de troubles alimentaires, il sera plus facile de trouver le « coupable », carottes, courgettes, haricots verts, épinards, potiron au déjeuner et poires, pommes, coings, pruneaux, bananes, au goûter.
Pour la viande, vous pouvez l’introduire vers 8 mois.
Mixez parfaitement les aliments et si vous voulez plus d’onctuosité, ajoutez du lait infantile.
L’eau doit être la boisson principale donnée pendant son repas, les jus de fruits, il aura bien le temps d’y goûter.
Evitez de  sucrer ou de saler les aliments.
Si votre enfant a très faim, il n’aura pas envie de goûter à de nouvelles choses, commencez alors par le biberon.
S’il ne veut pas d’un aliment, ne forcez pas, et re-proposez-lui quelques jours après.
Bien sûr, le lait doit rester une base essentielle au repas de votre enfant, il doit en consommer au moins 500 ml par jour jusqu’à ses 3 ans. Au début de la diversification, vous pouvez passer au lait 2eme âge.
N’oubliez pas quelque chose de primordial, le repas doit être un moment de plaisir et de partage entre vous et lui !
Si vous n’avez pas le temps, ou pas envie de faire des repas « maison » ne vous culpabilisez surtout pas, il existe maintenant de très bons produits tout fait.

Dans les nouveaux carnets de santé, il y a de très bons conseils sur la diversification alimentaire, n’hésitez pas à vous y référer !

 

 

6 réponses sur “La diversification alimentaire”

  1. Bonjour,

    Je vis actuellement dans les DOM-TOM, mon fils a 8 mois. Puis-je me permettre d’introduire les fruits exotiques, majoritaires ici ? Ils font en effet parti des habitudes alimentaires antillaises.

    Merci

  2. Bonjour,
    Vous pouvez, en effet, les introduire, car ils ne sont pas « exotiques » aux Antilles, ils font partis de l’alimentation générale.
    L’important est que vous les introduisiez un par un, ainsi, si allergie, vous savez de quel aliment cela vient 🙂

  3. Je suis paumée paumée, mon pédiatre vient de me dire de donner de l’oeuf à Maxime, mais il n’a que 7 mois, j’ai lu partout que c’était pas trop conseillé avant 1 an, mais vous dites de suivre son pédiatre.

  4. Cela me parait un peu jeune en effet, mais encore une fois, je ne suis pas pédiatre. Faites-lui part de votre interrogation.

  5. Quelles marques recommandez-vous pour les parents qui n’ont pas le temps de faire des purées maison ? Nous n’avons pas un gros budget…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.