Lorsque votre enfant naît, il a déjà une histoire, il a vécu plein de choses à l’intérieur de vous et a entendu plein de choses.
Quand il naît, il communique avec vous, par ses gestes, ses pleurs. Bien sûr, ce langage est différent du nôtre mais c’est le sien et, petit à petit, nous le décryptons. Lui aussi arrive à vous comprendre, à savoir quand vous êtes triste, par l’intonation de votre voix….

Beaucoup de parents, heureusement de moins en moins, pensent que les bébés ne comprennent pas, que l’on peut donc parler devant eux.
Devant lui, on va donc parler de son aversion pour l’oncle Jacques, de l’envie d’un deuxième enfant, ou se disputer sur la façon de l’éduquer.

Votre bébé est une personne à part entière et aussi une véritable éponge de vos sentiments.
Alors, parlez-lui, expliquez-lui les choses, je vous promets qu’il comprend tout.

Si son papa part en déplacement, il va le savoir ; changement d’organisation, plus de voix graves pour lui chanter la comptine du soir, maman tristoune, alors dites-lui les choses simplement !

Les changements de comportements de votre enfant sont souvent liés à un changement dans votre vie.
Petit exemple bien significatif : quand vous êtes enceinte !
L’année dernière, j’ai « deviné » 6 grossesses, pas à cause des ventres ronds mais en observant le comportement de l’enfant : agressivité, régression, besoin d’attention….
Les mamans sont souvent surprises que je devine mais, au-delà de cela, j’essaye de leur faire comprendre qu’il faut en parler.
Je comprends tout à fait qu’enceinte de trois semaines, on ne souhaite pas le dire, mais dites-lui rapidement, et, surtout, ne vous étonnez pas si il ne réagit pas, et oui, c’est dur pour lui de simuler la surprise !