Fais dodo……

La qualité de sommeil de votre loulou est importante pour lui permettre d’avoir une croissance harmonieuse et que son cerveau se développe bien et puis soyons clair, pour vous aussi.

A la naissance, le système nerveux du bébé n’est pas encore mature et, de plus, c’est pendant ces moments de repos qu’il va pouvoir ancrer dans son cerveau les expériences qu’il a vécu dans la journée. Mais ce sommeil si primordial, est  aussi peu structuré à la naissance, vous l’aurez remarqué….

Alors voyons ensemble quelques points pour l’aider, et vous aussi, à retrouver un sommeil de qualité ou même un sommeil tout court.

Tout d’abord, il est important de savoir qu’un enfant d’environ 6 mois et qui n’a pas de problème de poids est tout à fait capable de dormir une nuit entière sans manger. S’il prend, dans la journée, en 4 repas, la ration calorique suffisante, il peut « tenir » la nuit.

Si vous lui donnez une tétée ou un biberon la nuit pour se rendormir, il est « conditionné » et n’arrivera pas à trouver son sommeil sans, mais il n’en a,physiologiquement, pas besoin. De plus, si votre loulou s’endort en mangeant, il associera le fait de manger et de s’endormir. La nuit, il ne peut donc retrouver le sommeil qu’avec une tétée ou un biberon. Il peut perdre cette « habitude » rapidement, en général en 4 ou 5 nuits, à vous de ne pas craquer !

Les premiers mois de vie, quand votre enfant pleure, allez-y sans vous poser de question, malgré les dires de votre belle-mère…… Ce monde est nouveau pour lui et il a besoin de savoir que vous êtes là pour répondre à ses demandes. Mais vers 4 mois, vous pouvez, petit à petit, l’aider à devenir plus autonome pour l’endormissement. Il saura ainsi se réguler.

Malgré les craintes de nombreux parents, l’enfant apprend à dormir la nuit en moins d’une semaine dans la grande majorité des cas. N’hésitez pas à en parler à votre pédiatre ou à quelqu’un qui pour pourra vous aider et répondre à vos questions car chaque enfant est différent.

Voici quelques petits conseils pour l’aider à avoir un sommeil de meilleure qualité:

-Il est recommandé de garder les heures de coucher et de lever le plus constantes possibles, votre enfant a besoin de repères stables pour structurer son cerveau.

-Si votre enfant est gardé dans la journée, n’oubliez pas de passer un moment avec lui le soir, il a besoin de vous, il a besoin que vous rechargiez sa batterie d’amour. Certains utilisent toutes sortes de stratégies pour repousser l’heure du coucher et obtenir ainsi de l’attention. Il est donc mieux de le passer un moment agréable avant le coucher plutôt que de reculer celui-ci ou de se relever 10 fois par nuit.

-Il est aussi bon de mettre un rituel en place autour de ce moment, avec 3 ou 4 étapes chaque soir, par exemple, donner le bain, faire un câlin au reste de la famille, lire un petit livre et faire un dernier câlin avant de le mettre dans son lit.

-N’hésitez pas aussi à lui raconter ce que lui apporte le sommeil, en effet pourquoi on dort ? Racontez-lui ce que vous vous faites pendant qu’il dort. Votre enfant sera ainsi rassuré.

-La chambre de votre enfant doit être un endroit agréable, un endroit vous passez d’autres moments dans la journée, de jeux…Ce lieu ne doit pas juste être « l’endroit où on dort ». Veillez aussi à ne pas vous en servir comme lieu de punition et surtout à ne pas mettre votre enfant dans son lit pour le punir. Le lit deviendrait alors un endroit négatif pour lui.

-Evitez les jeux, la tablette et les dessins animés qui risquent de trop le stimuler avant d’aller dormir. De plus, la lumière bleue des écrans perturbe aussi son endormissement en modifiant la sécrétion de l’hormone du sommeil, la mélatonine.

Mais alors que faire en cas de réveil nocturne ?

Tout d’abord, il est normal que votre enfant se réveille et qu’il vous appelle pendant la nuit, mais vous n’avez pas à vous précipiter vers lui immédiatement. Laissez-lui la chance d’essayer de trouver le sommeil par lui-même et laissez-lui aussi l’opportunité de trouver du réconfort avec son doudou ou sa tétine. Petite astuce avec votre bébé pendant la journée, n’hésitez pas, quand il est sur son tapis d’éveil à mettre, en plus des jeux, plusieurs tétines en arc de cercle autour de sa tête, il apprendra ainsi à les attraper et ça vous évitera pas mal d’allers-retours nocturnes.

Si votre loulou ne se calme pas, allez le voir et, pour le réconforter, poser une main sur lui et parler doucement Si vous le prenez tout de suite dans vos bras, il aura du mal à s’apaiser autrement.

Il est primordial que les deux parents discutent de ces réveils pour être en accord avec la façon de faire et aussi, tout simplement, pour passer le relais. Faites-vous confiance et quand vous essayez de changer quelque chose, soyez convaincu de votre choix, si vous le faites à contre-cœur, votre bébé le sentira et cela ne marchera peut-être pas.

Le sommeil de l’enfant évolue de façon irrégulière et plusieurs facteurs peuvent faire qu’un enfant qui dormait change ses habitudes sans que cela représente nécessairement un « trouble » du sommeil. Déménagement, arrivée d’une petite sœur….parlez-lui, rassurez le et cela passera.

Le sommeil est LE thème de l’arrivée de bébé : cododo, portage, lit dans la chambre… tant que votre enfant est en sécurité et que vous êtes à l’aise avec vos choix, il n’existe pas une seule bonne façon de faire.

Chaque parent a aussi son « quota » d’heures de sommeil à respecter pour pouvoir assurer le lendemain. Ecoutez-vous, écoutez-vos besoins et vous arriverez à accompagner votre enfant quand vous serez vous-même convaincus des bienfaits pour lui.

Et si besoin, n’hésitez pas à demander de l’aide !

Quelques livres :

– « Le sommeil, le rêve et l’enfant »- Bibliothèque de la famille – Albin Michel

– « Lapin bisou » de Emile Jadoul

-« Non, pas dodo » de Stéphanie Blake

– « Doudou cherche bébé » – Magalie Le huche – Actes Sud junior

– « La journée de Noé – Dolto – Gallimard Jeunesse

– « Le livre qui dort » de Ramadier

– « Bébés Chouettes » de Patrick Benson

– « Au lit petit monstre » de Mario Ramos