Les morsures

Anthropologiqument parlant, on ne mange pas l’autre, on n’a pas le droit, ce sont les animaux qui font cela !
Dur alors, pour un parent de voir son enfant revenir avec l’empreinte dentaire parfaite d’un autre enfant sur la joue.
Cela touche au physique et puis, on ne peut s’empêcher de ressentir la douleur !
C’est choquant pour vous de voir cela comme il sera peut-être choquant d’apprendre que votre enfant mord.

La morsure est un moyen pour votre enfant d’appréhender le monde qui l’entoure et de le découvrir. De plus, il est encore dans le stade oral où il a besoin de goûter pour connaître.

C’est aussi un moyen de communiquer, il n’arrive pas encore à exprimer ses émotions, la frustration, la colère, le trop-plein d’amour, il n’a pas les mots pour, alors, il croque !
Observez-le, il pleure moins qu’avant, il a bien grandi, mais il ne parle pas encore, alors il mord. C’est un moyen souvent utilisé par les enfants entre 1 et 2 ans.

S’il mord, une seule ligne de conduite à avoir, c’est l’interdit, on n’a pas le droit de faire mal à l’autre et ça c’est non-négociable ! Il ne faut jamais tolérer ce geste.

Par pitié, ne mordez pas votre enfant mordeur, vous seriez en train de lui montrez quelque chose que vous voulez lui interdire et de lui montrer ce qu’est l’agressivité !

Essayez plutôt de verbaliser ce qu’il vit, par exemple, son trop plein d’émotion, en lui disant, par exemple, qu’il a le droit d’être en colère mais qu’il faut l’exprimer autrement !
Vous pouvez, dans ce cas, proposez une alternative à cet interdit, par exemple, un « coussin colère » qu’il pourra taper ou mordre.